AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
De nombreux PVs et avatars encore disponibles!
Si vous avez un compte PRD/Bazzart, laissez donc un petit mot sur les pubs! ici & ici ♥️
La deuxième version du forum arrive très bientôt!

Partagez | 
 

 N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


▬ Date d'inscription : 16/03/2012
▬ Messages : 211
▬ Localisation : Avec Crowley ou dans la planque de Lucifer.


▬ Once upon a time.
ㄨ Tes relations:
ㄨ Disponibilité RP: Toujours partant(e) pour un RP, avec liens ou non.
ㄨ Où en es-tu en ce moment :

MessageSujet: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Lun 30 Avr - 12:34




"N'aurais-tu pas quelque chose a me dire Lucky?"
Crowley & Ruby

Sans le vouloir sans doute, la belle Anna avait réussi à semer le doute dans l’esprit de la démone. En effet c’était assez surprenant que les anges n’aient pas ramené John Winchester à la vie. Combattant du mal comme il l’était, lui n’aurait pas hésité une seconde à dire oui à Saint Michel pour combattre le diable, contrairement à Dean. Ca ajouté au fait que les anges eux même ne sachent pas où il est que la rousse ait entendu des rumeurs concernant son retour en Enfer avait de quoi éveiller les soupçons de la brune. Pourtant si Winchester sénior avait fait son grand retour dans la fosse elle devrait être au courant. Si John était en Enfer ce n’était certainement pas l’œuvre du saint esprit lui qui était un homme plus que vertueux… Et Ruby de son côté était une proche de Lucifer pourquoi ne lui aurait-il pas fait part de ce revirement de situation ? La démone commençait à douter de son propre camp et s’il y a bien une chose qu’il faut éviter avec elle, c’est la trahison, pas après tout ce qu’elle a fait et endurer pour que Lucifer soit aujourd’hui hors de sa cage. Et lui cacher un détail aussi important que le retour de John Winchester en Enfer était selon elle de la trahison.

Après avoir quitté Anna elle descendit immédiatement en Enfer, l’avantage d’être une proche de Lucifer était qu’elle avait le droit d’errer sur Terre, de descendre en Enfer et d’en ressortir comme bon lui semblait. Mais ce n’était pas Lucifer qu’elle voulait voir aujourd’hui, c’était Crowley. Lui qui se disait son ami, son frère et en qui elle avait entièrement confiance était le roi des croisements, depuis la mort de Lilith c’était lui qui gardait précieusement tous contrats et s’assurait que chaque âme paye bien son dû. S’il y avait quelqu’un qui devait savoir qui se trouvait dans la fosse c’était lui.

D’un pas décidé elle avança jusqu’à la partie de l’Enfer où il avait établi son quartier général, son bureau ou ce que vous voulez. Un démon de bas étage eut le malheur de lui dire que Crowley ne voulait pas être déranger en tentant de l’arrêter mais ce dernier se retrouva bien vite projeté dans les flammes les plus proches sans un mot. Personne ne lui dit ce qu’elle doit faire, encore moins un vulgaire démon sans aucune envergure. Quelque seconde plus tard, elle ouvrait en grand la porte qui la séparait de Crowley d’un geste brusque de la main. Ruby lança un regard à ses deux énormes molosses putrides qui s’étaient levés en grondant à son entrée et avança jusqu’au centre de la pièce les lèvres pincées. Elle regrettait vraiment de ne plus avoir son merveilleux petit couteau… Elle se serait bien fait un steak de chien de l’Enfer.

« Où est John Winchester? »

Son ton ne laissait aucune place à un possible essai pour éluder pour tenter d’éluder la question. Si jamais il tentait de lui mentir elle le saurait de toute façon et même si elle le considérait comme un ami et qu’elle ne pouvait pas voir en peinture cette garce de Meg elle lui avait récemment appris quelques petits trucs très intéressants qu’elle n’hésiterait pas à mettre en pratique si elle voyait qu’il essayait de la duper. C’est ça le problème avec les démons, on ne peut pas leur faire confiance. Ils sont fourbes, violents et à la première occasion ils vous poignardent dans le dos.

« Je te déconseille d’essayer de me mentir… Je crois que… vous avez oublié de m’avertir d’un petit détail de votre fantastique plan. Parce que tu vois.. .étrangement, je viens de parler à la rouquine céleste et… Elle m’a posé une drôle de question. Elle aurait entendu certaines rumeurs disant que ce cher John ne serait plus au Paradis mais en train de cramer ici ! »

Si elle avait commencé sa phrase de manière plus ou moins posée le ton avait vite changé pour finir par lui hurler dessus. L’idée d’avoir été exclu d’un plan d’aussi grande envergure lui faisait perdre tout son self contrôle. Elle estimait avoir droit à un peu plus de considération avec tout ce qu’elle avait fait jusqu’à présent.


code by © Lancy Orca de http://www.twi-art.net/


_________________

Close your eyes, so many days go by.Easy to find what's wrong, harder to find what's right.I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies.I won't stay long, in this world so wrong.Say goodbye, as we dance with the devil tonight.Don't you dare look at him in the eye, as we dance with the devil tonight?


Dernière édition par Ruby le Dim 10 Juin - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 26/03/2012
▬ Messages : 151
▬ Localisation : Partout où tu vas, j'y suis. Je suis quelqu'un de très collant quand je m'y mets, surtout quand il s'agit de t'avoir.


MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Mer 2 Mai - 12:58

    Une âme en plus, une ! Décidément, j’y ai pris goût et de plus, je commence à prendre goût à la « nouvelle » mission, Sam Winchester. Un bon gibier, pas facile à attraper ni à persuader sa, pour avoir affaire à lui, je le dis franchement. Je pense que c’est de famille d’être autant têtu mais pourtant, Sam est le plus naïf des deux frères, je pense qu’un petit mensonge par-ci par-là fera l’affaire, il faut juste se montrer persuasif et mentir comme on sait si bien le faire mais encore, faut-il que cela tienne la route. Je n’ai pas de problèmes de ce côté-là, je me suis révélé être un allié très remarquable pour les deux frères, jouant évidemment double jeu, leur livrant quelques informations sans pour autant m’étaler sur le sujet. Il suffit simplement de gagner leur confiance mais, faut-il encore savoir manipuler ces deux hommes avec soin et ne pas se faire attraper. C’est ce que je reproche à Ruby, d’avoir révélé le fait que finalement, elle fait partie du camp des mauvais depuis le début et heureusement pour elle, Dean ne l’a pas tuée, Sam lui a laissé la vie sauve …c’est mignon, j’en vomirais presque. J’espère qu’elle se montrera digne de nous et qu’elle ne flanchera pas au dernier moment, je risquerais fort de ne pas apprécier. Ce n’est pas que je m’en méfie beaucoup, mais presque car je le vois bien, qu’elle s’est attachée à ce Winchester, plus que je ne l’aurais imaginé.

    Je retourne bien vite au fin fond du néant, au fin fond de L’Enfer, chez moi, dans mon bureau enfin, dans mon entre plus précisément. Ici, je peux me reposer comme je le veux et pas grand monde ne vient comme bon lui semble, bien sûr j’ai mes hommes, cela va de soit. Je n’ai pas envie que l’on m’importune pour des choses totalement idiotes, les une que les autres. Je n’eu alors le temps que de me servir d’un verre de whisky et m’asseoir sur la chaise face à mon bureau en bois vernis que la porte s’ouvra rapidement et claqua contre le mur. Je relève les yeux avant d’ordonner à mes deux toutous de se calmer, ce n’est pas Ruby qui risquerait de m’impressionner oh sa non et si, au grand pire des chiens il y a besoin, je n’hésiterais pas à les lâcher sur elle. Elle me pose alors une question qui me surprit.

    John Winchester ? Pourquoi ? Vu comment elle me parle, elle ne doit pas être de bonne humeur la demoiselle, je pense non, je suis même quasiment sûr que je devrais faire attention à ne pas me faire brûler les fesses par les flammes de l’Enfer. Elle reprend ensuite la parole, c’est qu’elle insiste en plus, et qu’elle ne doit pas être de bonne humeur mais qu’importe, ce n’est pas de ma faute.

    « Fantastique plan ? Mais quel plan ? On n’a encore rien fait, ce n’est simplement qu’une idée. Depuis quand Anna se confie aux démons ? Tu as encore réussi à amadouer ? »

    Sacrée Ruby, elle et son petit air innocent …tout le monde tombe dans le panneau, sauf l’aîné Winchester malheureusement. Je bois ce liquide ambré dont je suis plus ou moins accro avant de me lever et de détourner le bureau, faisant face à elle.

    « On le bichonne, le père Winchester ne t’en fait pas pour sa. J’attendais que tu daignes enfin à venir me trouver. Je t’ai cherché, ces temps-ci, j’ai eu du mal à te trouver …encore entrain de courir après Sam ? »

    Je lui adresse un petit sourire, contrairement à elle, je suis relaxe, calme mais cela ne saurait tardé si elle monte encore un peu plus le ton –si c’est possible- et qu’elle me cherche les noises. En général, je ne suis pas doux et elle sait qu’il ne faut pas me chercher. Mais il est vrai, je l’ai cherché et disons que ce n’était pas possible pour moi de trouver la jolie démone qui était sûrement avec le petit brun.

    « Assied-toi, que l’on en discute. Un peu de whisky ? »

    Je me ré-installe devant le bureau, faisant apparaître un second verre du le bureau, ne remplissant que le mien, après si elle en veut, elle n’aura qu’à se servir, je ne suis pas égoïste, je partage beaucoup avec mes frères et sœurs.

    « Nous sommes persuadés que Sam acceptera de faire revenir son père en l’échange de son corps. Ou alors, nous avons une autre idée. Que l’information parvienne aux oreilles de Dean, qu’il cherche son père et que, le petit papa Winchester sèmerait la pagaille. Ce que je veux dire par là ? Mais voyons, John ne serait pas content que ses petits garçons soient devenus nos chevaliers de la Mort et de la Guerre, ils vont retirés ses bagues après avoir longuement réfléchit, pour faire plaisir à papa ou, Sam ne supportera pas et se retournera forcément contre son frère et son père. Du coup, ce sera plus facile de le berner et de le tenter à nous rejoindre. Non ? Ou alors, as-tu une meilleure idée ? »

    Je dépose le verre sur le bureau, relevant les yeux en sa direction, l’observant, ne loupant aucune de ses mimiques, cherchant sûrement quelque chose qui pourrait la trahir ou un signe qui montrerait que je ne me trompe pas, qu’elle tient beaucoup à lui ce qui risquerait de fausser et de changer nos plans…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 16/03/2012
▬ Messages : 211
▬ Localisation : Avec Crowley ou dans la planque de Lucifer.


▬ Once upon a time.
ㄨ Tes relations:
ㄨ Disponibilité RP: Toujours partant(e) pour un RP, avec liens ou non.
ㄨ Où en es-tu en ce moment :

MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Mar 15 Mai - 15:20

S’il y avait bien un démon de qui elle se sentait proche c’était Crowley, ils se ressemblaient beaucoup, la même volonté, la même ténacité et surtout, ce qui les rendaient si complémentaires : le même talent dans la maîtrise du mensonge et de la manipulation. Mais aujourd’hui la brune se sentait trahie. Devoir apprendre de la bouche d’un ange, les plans de ses propres frères et de son père était comme un coup de poignard dans le dos. C’était un peu comme si Lucifer lui-même la désavouait en ne lui faisant pas prendre part à cette décision. En somme toute, devoir apprendre par Anna les plans des démons, plans qui précisons le sont déjà appliqués, avait le don de la contrariée grandement. Elle n’était donc pas d’humeur à écouter les félicitations inutiles de Crowley à propos de son travail, travail dans lequel elle avait d’ailleurs failli puisqu’elle n’avait pas ramené la jolie rousse dans son camp.

Elle n’eut pas le temps d’ébaucher une réponse que le roi des croisements reprenait déjà la parole et confirmait ainsi les dires de la belle Anna. Les lèvres de Ruby se pincèrent. Ainsi ce n’était donc pas de ragots angéliques ! Lucifer, Meg et Crowley avait extirpé l’âme de John de son repos éternel pour le remettre sur sa potence. Premièrement elle n’avait pas couru après Sam, elle s’en tenait d’ailleurs encore éloignée, préférant pour commencer prendre la température auprès de son frère et du charmant petit ange aux yeux bleus. Là il faut dire qu’elle n’a pas trop mal réussi, elle est parvenue à passer un pseudo accord avec l’aîné des Winchester et même si ce fut plutôt difficile elle s’en tira à merveille.

Elle ne dit cependant pas un mot, attendant presque sagement que son frère daigne expliquer le pouvoir de leur geste. Comme il l’y avait invité elle prit place face à son bureau tout en gardant un œil sur ses deux molosses en qui elle n’avait aucunement confiance, même si Crowley les contrôlait bien. Lorsqu’elle vit le démon en costard-cravate se servir et pousser un verre vide près d’elle, elle ne se fit pas prier pour se servir. Faisant tourner doucement le liquide ambré au fond du verre tandis qu’elle écoutait Crowley, elle tenta de rester impassible et de ne rien laissé transparaître mais elle n’aimait pas ce plan du tout. Dangereux, voilà le mot qui le décrivait le mieux. C’était quitte ou double, soit tout fonctionnait comme le décrivait Crowley – et à dire vrai Ruby n’y tenait pas tant que cela – soit ils se mettraient l’intégralité des Winchester à dos et ça en serait totalement fini. Ajouté à cela le fait qu’on lui ai caché cette ‘’merveille’’ idée, Ruby ne pouvait que désapprouver. Elle descendit d’une traite son verre de Whisky qu’elle reposa avec un claquement sec sur le bureau avant de prendre ses aises et regarder son vis-à-vis avec un air dubitatif.

« Sache tout d’abord que j’ai vu Anna à la demande de Lucifer, bien entendu elle a refusé sa proposition. Et non je n’étais pas derrière les baskets de Sam. Il a empêché son frère de me tuer mais je crois bien qu’il me déteste… Tu sais pour toutes les salopries que je lui ai fait faire pour libérer Lucifer… Mais j’ai fait mieux… Quoi que j’hésite à te parler de mes plans puisque vous ne prenez pas la peine de me concerter pour les vôtres. »

Elle lui adressa un sourire cynique et se leva pour faire le tour du bureau, marcher un peu histoire de le faire poireauter avant de s’appuyer contre le dis bureau et reporter son regard sur Crowley.

« Je pense cependant que si tu m’avais bien cherché tu m’aurais trouvé. J’étais comme tu le sais avec la rouquine. Mais pas seulement. J’ai réussis à avoir une petite discussion avec notre nouveau cavalier de la Mort. Dean Winchester en personne et comme tu peux le voir il ne m’a pas tué, au contraire nous avons passé … un petit accord. C’est Dean qui cette fois à laisser le loup mettre une patte dans la bergerie. Et avec Anna qui veut attester devant Dean de ma bonne foi et de ma gentillesse, je ne tarderais pas à redevenir leur grande copine. Sauf si bien sur vous n’avez plus besoin de moi grâce à votre plan ingénieux. Ah moins bien sûr que ce dernier fasse tout capoter, tant il est stupide mais passons. »

Blessée dans son orgueil elle voulait blesser à son tour. Elle ignorait qui avait eu l’idée ni comment ils avaient procédé mais une chose lui semblait certaine, ce n’était pas une bonne idée. Cela ne ferait que braquer les deux frères. Qui, si ils le voulaient réellement avait sous la main un moyen ‘’très simple’’ pour tuer réellement Lucifer.

« Vous semblez oublier quelques petits détails. Sam ne marchera pas aussi facilement. Je sais que c’est une famille de maso mais ils ont appris de leurs erreurs, ils ne recommenceront pas à se sacrifier indéfiniment les uns pour les autres ! Aucun mal ne devait être fait à Sam ! Ni à Dean pour le bien de Sam, c’était les ordres de Lucifer lui-même ! Et je te signale que même si on est des démons on a certaines petites choses à respecter ! Comme laisser les âmes du Paradis au Paradis ! Je veux voir le père Winchester . Maintenant. »

_________________

Close your eyes, so many days go by.Easy to find what's wrong, harder to find what's right.I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies.I won't stay long, in this world so wrong.Say goodbye, as we dance with the devil tonight.Don't you dare look at him in the eye, as we dance with the devil tonight?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 26/03/2012
▬ Messages : 151
▬ Localisation : Partout où tu vas, j'y suis. Je suis quelqu'un de très collant quand je m'y mets, surtout quand il s'agit de t'avoir.


MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Dim 20 Mai - 16:51

    Ce n’est pas que je ne voulais pas la tenir au courant, bon peut-être que si finalement mais disons qu’en ce moment je préfère l’éloigner de tout cela même si ça ne m’enchante guère, j’ai envie de la tenir à l’écart la trouvant un peu bizarre, peut-être qu’au fond je perds confiance en elle mais ce n’est pas entièrement de ma faute si à mes yeux, elle tente de se rapprocher des Winchester et cie, pour la bonne cause ? Je l’ignore, je sais comment elle est, je sais comment nous sommes et vu comment on se ressemble de trop, elle pourrait très bien un jour se retourner contre nous ou faire bande à part. J’ignore ce que magouille Ruby en ce moment, elle aussi peut bien nous cacher des choses et nous ne faisons pas un plat pour autant …disons qu’on attend le bon moment pour mordre, évidemment.

    Je lui dis alors la vérité, de toute évidence, à quoi cela pourrait servir à lui mentir ? A rien. Strictement à rien car tout le monde –ou presque- sait que John Winchester est revenu, tout le monde sait qu’il est là, en Enfer entrain de se faire torturer, se faire découper en morceaux. C’est toujours un plaisir de torturer un Winchester, tout le monde le sait, beaucoup de monde le disent. Mais surtout, ce que tout le monde sait, c’est que de cette manière là, les Winchester vont bien vite se mettre à genoux, on sait combien John avait un certain pouvoir sur eux, peut-être pas sur Sam mais sur Dean beaucoup …c’est pourquoi, pour le bien de Dean, Sam acceptera d’être le véhicule de Lucifer, en échange que son père retrouve sa vie d’avant.

    Je la suis du regard quand elle prend place sur l’une des chaises près de mon bureau nous servant d’un bon verre de whisky, dégustant le mien, buvant quelques gorgées comme si c’était la dernière fois que j’allais goûter à ce délicieux breuvage. C’est quand mademoiselle pose son verre dans un claquement sec sur le bureau en bois vernis, je relève les yeux en sa direction, restant calme contrairement à elle, même si je sais que cela ne va pas tarder à éclater, impulsif comme je suis surtout quand on titille trop sur la corde sensible. Elle me dit alors ce qu’elle a fait, je souris, cela ne m’étonne pas que Sam ne morde pas à l’hameçon en un claquement de doigt mais de toute façon il lui faut un peu de temps, il suffit simplement de tenir l’aîné loin de tout cela car il risquerait de tout gâcher, comme il a l’habitude de faire. Je n’aime pas vraiment la fin de sa phrase, pas que je sois surpris malgré qu’elle ait raison, ça m’énerve.

    « Je ne te parlerais pas alors des nôtres non plus, dans ce cas. Si tu joues à ce petit jeu là avec moi ma chérie, tu risquerais de perdre. Tu ne veux rien me dire ? Bien. Je n’aime seulement pas le chantage mais je vais le faire. Tu ne me dis rien ? Alors tu ne sauras rien non plus, quitte à t’éjecter de la partie, je le ferais. »

    Je lui adresse un sourire certes qui ne ce veut pas être des plus gentils, certainement un sourire tout à fait normal mais qui cache derrière une certaine colère naissante, je bouillonne oui, si elle ose faire ou dire quoique ce soit, je n’hésiterais pas à lui fermer son clapet à la petite brune même si elle ne le fera pas.

    « Tu penses vraiment que je voulais croiser Anna ou bien encore …ce Winchester ? Tu te trompes. J’ai préféré alors attendre que tu viennes à moi quand mon petit doigt m’a dit que je ne devais pas te déranger. Tu en as mis du temps. »

    Je n’ai pas envie de lui dire que je suis fier d’elle, elle ne le mérite pas, pas du tout même vu le ton qu’elle prend, vu comment elle joue la petite insolente avec moi. Stupide ? Notre plan ? Elle est tout simplement énervée parce que nous l’avons pas mise au courant, c’est tout, je sais qu’elle n’aurait jamais dit cela si on l’avait mise au courant dès le départ. Quelle fierté, je suis outré, enfin, pas tellement en fait. Ce qui me dérange c’est que, j’aimerais en savoir plus au sujet de Dean, finalement il n’est pas si intelligent que sa, ou alors elle me raconte des salades …OU elle a encore bien su se trouver persuasive.

    « Dean a encore vendu son âme en échange que tu foutes la paix à son frère ? Ou à l’ange qui lui traine dans les pattes ? »

    Qu’est-ce que c’est ingénieux en plus de cela, on sait bien à qui s’y prendre si on veut briser encore plus l’âme d’un Winchester. Dean on s’en prend soit à Castiel –ce que je pense- soit à son frère et Sam ? A son frère bien entendu ou …à Ruby ? Mais on ne peut pas, seulement simuler pour qu’il tombe dans le panneau. On peut faire beaucoup de choses à Winchester quand même …mais ils sont plus intelligents que l’on ne peut le penser ou le percevoir et en général, on se fait avoir en premier sauf que là on sera les plus rapides.

    « Peut-être, on verra bien. Notre plan n’est pas encore établit ni très au point, on essaye de s’organiser comme on peut. On ne les touchera pas rassure-toi, on sait très bien ce que Lucifer a dit et ce que l’on risque si l’on ne respecte pas les ordres et les conditions. »

    Puis elle parle de voir le père Winchester. Je me lève et je me ressers de whisky avant de reporter le verre à mes lèvres, buvant rapidement quelques gorgées de ce liquide puis je repose mon verre, ça fait du bien, de cet alcool je ne pourrais m’en passer, il est d’ailleurs le meilleur à mes yeux. Je glisse mes mains dans les poches de mon pantalon de couleur noir, détournant le bureau avant de venir m’appuyer sur ce dernier, me mettant aux côtés de la jeune démone, face à elle puis je pince mes lèvres, relevant les yeux vers le plafond.

    « Non, tu n’iras pas voir John Winchester, pas maintenant, pas encore. Surtout pas après ta petite scène. Alors ? Tu comptes me cacher tes plans ou …non ? Tu ne peux pas me le cacher ma petite Ruby, pas à moi. »

    Je lui adresse un faible sourire en coin, la regardant presque impatient, laissant montrer que je suis plus qu’énerver, plus en colère qu’elle ne peut l’imaginer. Si elle croit m’avoir comme ça, elle se trompe disons que je ne marche pas à ce petit jeu là, pourtant elle devrait le savoir à force de me connaître n’est-ce pas ? Pourtant, ce n’est pas ce qu’elle m’a laissé penser alors, le chantage, cela ne marche pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 16/03/2012
▬ Messages : 211
▬ Localisation : Avec Crowley ou dans la planque de Lucifer.


▬ Once upon a time.
ㄨ Tes relations:
ㄨ Disponibilité RP: Toujours partant(e) pour un RP, avec liens ou non.
ㄨ Où en es-tu en ce moment :

MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Mer 23 Mai - 18:48

Hors de question qu’elle se laisse mettre sur la touche aussi facilement, pas après tout ce qu’elle avait fait, pas après tous ces sacrifices. Si Lucifer était dehors aujourd’hui c’était grâce à Azazel, à Lilith et à elle. Où était Meg ? Elle a même essayé de le faire tuer ! Non hors de question qu’elle laisse sa place à cette pét*sse envahissante. Et quelle que soit l’amitié qu’elle puisse porter à Crowley , si ce dernier essayait de la doubler alors elle n’hésiterait pas un seul instant à lui planté son couteau dans le cœur. Si il pense un seul instant que justement parce que c’est lui elle fera dans le sentimental, il se goure, ce n’est pas son genre, surtout pas envers des démons. Elle a tranché des gorges et déchiré des entrailles démoniaques mainte et mainte fois. Le faire une ou deux fois de plus ne la dérangera pas. C’est le triste sort qui attend tous ceux qui tentent de se mettre en travers de son chemin.

« Tu penses réellement me mettre hors-jeu Lucky ? Dois-je te rappeler tout ce que j’ai fait pour que Lucifer soit aujourd’hui dehors ? Avant que je me retrouve sur le banc de touche il y en a une qui devrait y être mais non. Elle est sa préférée. Ne trouves tu pas ça injuste mon frère ? Après tout ce que toi et moi nous avons fait que ce soit elle qui en récolte les lauriers ? Tu as risqué ta vie auprès des chasseurs autant que moi, mais c’est elle qui a les honneurs et toi… Toi qu’est-ce que tu fais ? Tu me traite comme une moins que rien, moi ta sœur la plus fidèle et tu manges dans la main de cette trainée…. Crowley… C’est moi qu’on évince pour le moment mais dis-toi bien qu’un jour… Ce sera ton tour. »

Cette fois elle n’avait pas haussé le ton, au contraire elle paraissait très calme même si ce n’était qu’un masque. Et quoi que Crowley puisse en dire, elle ne mentait pas. Meg était le bras droit de Lucifer et garce comme elle l’était, elle ne manquerait pas de tout faire pour conserver ce titre qui ne lui revient pas.

Ecoutant le petit discours de Crowley sur Anna, Lucifer et les Winchester , la démone se resservit un verre de Whisky qu’elle prit plus de temps à savourer cette fois. Il ne voulait pas qu’elle voit John Winchester… Tient donc… Manquerait-il de confiance en elle ou voudrait-il réellement la mettre hors-piste ? Qu’il se méfie bien de ses agissements et paroles car elle est peut-être celle qui l’apprécie le plus mais quand elle se venge… C’est très très douloureux. Cependant elle ne dit rien pour le moment, préférant attendre d’avoir plus de renseignements.

« Très bien… Puisque tu n’as pas confiance en moi tant pis. Mais bon… Je vais quand même te parler de ma petite discussion avec Dean, moi j’ai confiance en toi. Du moins j’espère pouvoir avoir confiance en toi mon petit farfadet. »

Il n’a pas été des plus gentils et accueillant envers elle, elle peut donc bien se moquer un peu… Et puis au moins elle est honnête elle, elle ne passe pas par quatre chemin et ne se moque pas de ses origines dans son dos comme bon nombre de démons. Ses propres employés d’ailleurs.

« Pour commencer sache que je n’ai pas conclu ce genre de pacte avec Dean. Son âme il la garde, je ne suis pas un vulgaire petit démon des croisements de merde. Je ne suis pas ton employée. En échange de quelques informations d’ici-bas, informations bien sûr que nous sélectionneront tous ensemble, non seulement j’assure ma survie mais aussi je gagne la possibilité de les approcher. Et avec le petit discours que je lui ai fait je crois bien que notre cher ami Dean se retrouve avec l’esprit embrouillé et qu’il ne voit plus sa bague comme une bénédiction. Je lui ai rappeler que Lucifer avait le moyen de les enchainer tous les quatre sans lui faire penser cependant qu’ils peuvent l’enchainer eux et lui ordonner de tuer notre Père. »

Très étonnant d’ailleurs qu’ils n’y aient pas pensé. Tant mieux d’un côté même si elle n’était plus très sûr de vouloir la voir Lucifer investir le corps de Sam. Après s’être levée elle écarta les bras et les leva avant de les laisser retomber le long de son corps tout en regardant Crowley d’un air résigné.

« Mon petit rapport te suffit ou tu comptes m’attacher et me torturer en espérant avoir plus ? »

_________________

Close your eyes, so many days go by.Easy to find what's wrong, harder to find what's right.I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies.I won't stay long, in this world so wrong.Say goodbye, as we dance with the devil tonight.Don't you dare look at him in the eye, as we dance with the devil tonight?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 26/03/2012
▬ Messages : 151
▬ Localisation : Partout où tu vas, j'y suis. Je suis quelqu'un de très collant quand je m'y mets, surtout quand il s'agit de t'avoir.


MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Ven 8 Juin - 12:25

    Bien sûr que j’ai remarqué que cela déplaisait fortement à la demoiselle mais, ce qu’elle ignore c’est que je m’y attendais, et je me demande pourquoi Anna lui a livré des informations. Qu’a-t-elle fait encore ? Les yeux doux ? Anna est si innocente, si pure – hum- qu’elle ferait confiance à un démon ? A Ruby surtout ? Après ce qu’elle a fait aux Winchester ? J’ignore ce qui lui passe par la tête à cette emplumée, mais elle doit être un peu maso ou bien encore, elle est trop naïve, trop niaise et l’avoir serait chose facile, trop facile même. M’enfin, je ne les ai jamais compris, ces anges, et je ne chercherais jamais plus loin. Ils sont trop farfelus, trop étrange et trop compliqué pour moi. Etre un démon, franchement, c’est cool.

    J’écoute Ruby, attentivement et sans broncher. J’ai l’air d’être impassible mais j’enregistre ses informations, je suis attentif et je lâche un long soupire. Malgré tout, elle a raison, à propos de Meg. Il est vrai que l’on a beau tout faire pour notre Père, pour lui, le grand de l’Enfer alors que Meg ne bouge à peine le petit doigt et elle reçoit tous les honneurs, les félicitations et j’en passe. Je relève les yeux en sa direction, lui affichant un petit sourire.

    « Mieux vaut lécher les fesses à celle qui a les honneurs de Lucifer, n’es-tu pas d’accord ? Je l’avoue, il est vrai que tu as raison, que Meg est mieux perçue que nous alors que, elle ne fait rien. Mais range-toi de son côté, ne serait-ce qu’un lapse de temps histoire que toi et moi nous ne soyons pas mis sur le carreau ? Mon tour ? Tu dis cela parce que tu ne digères pas encore le fait que je ne t’ai encore rien dit. Mais c’est facile, de remettre tout sur mon dos, sache que je ne suis pas le seul dans cette histoire. »

    Car il est vrai que je ne suis pas le seul à chouchouter le padre Winchester ni à l’avoir fait revenir en Enfer. De toute façon je ne pouvais pas faire semblant trop longtemps, Ruby a tout bonnement raison alors pourquoi lui dire le contraire ? Surtout que je ne saurais pas le prouver, c’est surtout sa. Je joins mes deux mains, ensemble relevant les yeux en sa direction souriant en coin. Elle sait ce que je veux, elle me connait que trop bien puis je ne peux m’empêcher d’incliner lentement la tête. Bien sûr qu’elle peut me faire confiance, contrairement à elle, je pense que je ne ferais jamais de coup bas dans son dos même un jour je vais devoir le regretter tant pis. Disons qu’il vaut mieux que je reste méfiant tout de même, sait-on jamais, entre démon nous sommes prêt à nous bouffer rien que pour avoir la meilleure place. Mais on détrônera Meg, sa, c’est sûr.


    Elle me fait alors un petit résumé avant qu’elle ne me traite de « démon des croisements de merde » tiens donc, quel compliment, j’en suis ravi. Je souris au fil de ses paroles, tiens dont …Dean qui s’est laissé enrouler par Ruby ? C’est qu’il ne doit pas avoir l’esprit tranquille et totalement confiance à la nouvelle lubie qu’il a eue. Je suis sûr qu’il se pose encore des questions, et lui mettre de fausses idées en tête, quelle idée magnifique.

    « Au moins, c’est une bonne chose de faite, dira-t-on. Sais-tu que, moi aussi j’essaye de semer un peu l’embrouille entre eux ? Oh je veux dire, que je parle de la jeune sorcière, Sookie Cooper puis également Joanna Harvelle …j’essaye de leur montrer que Dean est un monstre, qu’il n’est sincère avec personne oh, quel vilain je fais. Puis, cette ange…Ariel ? Il faudrait aussi qu’elle persuade les Winchester et leur piaf d’abandonner la partie, malgré qu’elle reste neutre disons qu’elle n’est pas vraiment d’accord et trouve sa totalement absurde l’idée qu’à eue Dean. Qu’en penses-tu, ma chère ? Seuls ils sont beaucoup plus vulnérables, et le mensonge avec une part de vérité en fait bien des choses… »

    Nous pouvons être dégueulasse jusqu’au bout, manipulateur, menteur et l’on aime semer la pagaille, c’est ce qui nous correspond le plus. Disons que si les cavaliers sont seuls, non seulement ils sont plus vulnérables mais à plusieurs contre eux, ils vont vite abandonner, déchanter et même voir, plus faible se détournant quelque peu de cette guerre ? Oh, et… leur couper le doigt par la suite ? Parce que disons qu’ils ont un peu beaucoup, eux aussi, l’avenir des trois mondes entre leur main et vu comment ils sont maladroits, ça risque de faire mal. Je suis Ruby des yeux avant de secouer la tête et de faire disparaitre les verres et la bouteille, me dirigeant vers elle.

    « Ton rapport me suffit, oui. Je n’attendais ni plus, ni moins de toi. Je ne peux qu’être fier mais tout de même rétissant. Ne te laisse pas avoir par Winchester II. »

    Dis-je en suspectant la jeune démone d’éprouver quelques sentiments envers le plus jeune des Winchester et disons que cela risque de fausser tout, si elle s’attache trop à lui. Je m’approche vers la porte, cette dernière s’ouvrant seule laissant mes molosses au bureau de toute façon, on ne craint… « rien ». J’attends que la demoiselle daigne à me suivre avant de glisser mes mains dans les poches de mon pantalon noir.

    « Je ne suis pas censé rendre visite à John Winchester, ni toi, ni moi alors nous ferons vite. Tu tiens vraiment à le voir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 16/03/2012
▬ Messages : 211
▬ Localisation : Avec Crowley ou dans la planque de Lucifer.


▬ Once upon a time.
ㄨ Tes relations:
ㄨ Disponibilité RP: Toujours partant(e) pour un RP, avec liens ou non.
ㄨ Où en es-tu en ce moment :

MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Dim 10 Juin - 13:33

Quoi que Crowley puisse dire ou faire il était hors de question pour Ruby de cirer les pompes de Meg. Elle avait sa fierté et voir cette péta**e se pavaner devant Lucifer et récolter toute la gloire alors que c’était Crowley et elle les plus lui donnait un ulcère. Accepter et faire comme si de rien n’était ? Alors ça jamais ! La différence entre Crowley et elle est que lui est en quelque sorte un homme d’affaire. Costards, cravates, chaussures italiennes etc… Il avait l’habitude du marchandage et des compromis. Pas elle, elle était impulsive, nerveuse, pressée. Elle était une femme de terrain et n’avait nullement le temps de s’arrêter pour blablater et faire des courbettes à des gens qui ne les méritent pas. D’un geste las de la main elle balaya ses paroles. Bien sûr qu’elle savait que tout n’était pas de la faute de Crowley mais il en était lui aussi responsable.

Pas la peine de s’attarder là-dessus plus longtemps ils risqueraient tous deux de finir par se monter l’un contre l’autre. Une chose que Ruby ne voulait pas et qui ne devait absolument pas arriver. Premièrement car Crowley était une source incroyable en tout ce qui concernait les ragots de l’Enfer mais aussi car il était son seul véritable ‘’ami’’. Malgré son travail acharné pour libérer Lucifer, bon nombre de démons la détestait encore et ne lui faisait des courbettes que parce qu’elle était bien vu par leur Père. Un peu comme ce que Crowley voulait qu’elle fasse avec Meg.

Après avoir écouté les paroles de son frère concernant ses activités de corruptions d’amis des Winchester, la démone fut forcée de constater que Crowley avait du talent lui aussi. Elle apprécia également qu’il s’en ouvre à elle, preuve qu’il n’avait pas complètement envie de la mettre sur le banc de touche. Naturellement elle connaissait Joanna Harvelle, Meg s’étant bien trop vantée à son goût d’avoir éventré son père avant que John Winchester ne l’achève d’une balle dans la tête. Par contre en ce qui concernait les deux autres Sookie et Ariel, elles lui étaient inconnues. Enfin plus ou moins car elle avait bien entendu parler de cette sorcière qui contrairement aux autres avaient refusé d’utiliser la magie pour ses propres intérêts ou pour faire le mal. Mais Ariel, ce nom ne lui disait strictement rien.

« Toujours aussi doué dans les affaires à ce que je vois. Ton talent m’épate parfois. Tu réussirais faire vendre sa mère à un humain et lui faire racheter. Mais méfies toi des sorcières. Certaines sont puissantes et peuvent lire tes pensées. Alors si tu tiens à ce sac à Whisky qui te sert de corps méfies toi en. Je sais de quoi je parle. Je pouvais savoir les plans des démons à des kilomètres. Quand j’étais humaine bien sur… »

La véritable question aussi est de savoir d’où elle tire ses pouvoirs. Est-ce une lignée qui par le passé avec conclu un pacte un démon ? Où est-ce tout simplement un ‘’don du ciel’’. Mais ça, elle n’est pas assez stupide pour aller poser la question. Elle risquerait bien de croire qu’elle veut prendre son âme et se retrouver exorciser et coincée au plus profond de la fosse lui déplairait grandement.

Lorsque Crowley reprit la parole elle préféra ne pas tenir compte de ses premiers mots. Pour un peu il était en train de la féliciter comme si elle était une de ses employées, mais passons. Par contre le commentaire sur Sam la fit un peu plus tiquer. Mais avant qu’elle n’ait eu le temps de dire quoi que ce soit, Crowley prenait la direction de la porte. Elle obtenait ce qu’elle voulait ! Il l’emmenait voir le père Winchester. Sans perdre une seconde elle le suivit et quitta ‘’le bureau’’.

Ce n’est que durant leur trajet jusqu’à la potence de John qu’elle se permit un commentaire sur ce que lui avait dit Crowley. On ne sait jamais s’il avait changé d’avis.
« Sache que l’affection que je porte à Sam est saine ! Il a libéré notre père, il est son véhicule il est donc normal que je l’apprécie d’une certaine manière. Et d’abord ce n’est plus avec lui que je traite mais avec son frère. Une fois qu’on aura l’aîné, mettre la main sur Sam sera un jeu d’enfant.

Pas question pour elle de s’étaler plus là-dessus que nécessaire, cela ne ferait qu’éveiller les soupçons. Car en effet, Crowley ne se trompait pas, Ruby éprouvait bien quelques sentiment pour le cadet des Winchester. Sans un mot de plus elle le suivit jusqu’au lieu où était retenu John. Vu les cris qu’il poussait ses tortionnaires étaient loin d’être tendre. Mais une mauvaise surprise se profila dans son champ de vision…

« C’est pas vrai ça… Faut vraiment qu’elle soit partout cette garce… » Chuchota-t-elle à Crowley alors qu’ils arrivaient près de la démone. Meg… Tu es venue au spectacle toi aussi. Ça ne m’étonne pas de toi. Ajouta-t-elle à son attention avant de pincé les lèvres et de jeter un coup d’œil au père Winchester.

_________________

Close your eyes, so many days go by.Easy to find what's wrong, harder to find what's right.I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies.I won't stay long, in this world so wrong.Say goodbye, as we dance with the devil tonight.Don't you dare look at him in the eye, as we dance with the devil tonight?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 18/05/2012
▬ Messages : 16
▬ Localisation : Chicago


MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Dim 10 Juin - 19:35

Avec Crowley et Lucifer, on avait vraiment eu une idée de génie pour que ce cher Sam Winchester accepte de devenir le véhicule. Revenir le bon vieux John pour le torturer un peu et que ses fils viennent le chercher. J'ai vraiment hâte de voir ce qui va se passer quand ils vont se voir et qu'il apprendra que ses petits fils chéris veulent devenir des chevaliers de l'apocalypse !

J'en connaissais une qui n'allait pas être contente, Ruby avait encore été éjecté de la partie, encore. Et elle allait râler bien sûr, comme d'habitude. A vrai dire, elle avait encore en travers de la gorge le fait que Père me préfère à elle et elle va bien sûr essayer de monter Crowley contre moi. Mais plus personne la croit désormais et il y a des rumeurs comme quoi elle serait sous le charme du jeune Winchester ... Ce n'était pas la dernière fois qu'elle allait nous trahir, on peut être sûr de ça ! Et Crowley ... mieux vaut qu'il reste à sa place. Il a voulu ouvrir le purgatoire, une énorme erreur ! On aurait pu croire qu'il voulait vraiment que l'on meurt tous, on est bien loin de notre petit paradis !

Je me dirigeai vers la potence de John Winchester. Ceux qui le torturaient le faisait à merveille, il criait, presque jusqu'à en pleurer.
J'ai toujours aimé regarder ces spectacles, c'est si divertissant ! Et maintenant qu'il était là, on allait pouvoir lancer la rumeur que John est avec nous, en enfer. On pouvait presque être sûr que cette traitresse de Ruby leurs dirait dès qu'elle le serait. Et c'est bien pour ça qu'il fallait qu'elle le sache, pour une fois qu'elle allait servir à quelque chose.

Les Winchester ... Une vraie famille de fou et de suicidaires pour se sauver mutuellement, comme c'est touchant ... Et c'est bien pour ça que notre plan marchera, le père est si important pour eux. Mais Dean est aussi le gros problème, même s'il aime son père, il tient encore plus à son frère et il ne faudrait pas qu'il l'empêche et qu'il fasse tout pour éviter que Sam vienne à nous. Et pour ça, j'ai déjà une petite idée ! Tout simplement, se serait tellement simple d'écarter Dean en le faisant fâcher avec son petit frère. Et papa John va bien nous aider pour ça ! Comment il réagira quand on lui dira, sans faire exprès, qu'ils veulent être les nouveaux chevaliers ? Il le prendra surement mal, je doute en tout cas qu'il leurs saute dans les bras et qu'il les encourage !

Enfin bref, on finira le plan d'attaque tous ensemble.
Je commençai à tourner en rond, je m'ennuyai. Les persécuteurs de ce cher John ramollirent la cadence et on aurait pu croire que ça ne lui faisait plus rien. Est-ce qu'il fallait que j'y aille moi-même pour leur dire comment il faut faire ? Ou peut être tester sur eux, je suis sûr qu'ils apprendront plus vite !
Ils finirent par reprendre de l'agressivité avant même que je leurs dise. C'était mieux, beaucoup mieux. Il souffrait et cela allait encore durer très longtemps !

J'entendis des voix familières venant d'un peu plus loin. C'était bien sûr ce cher Crowley accompagné de Ruby. Je m'approchai un peu d'eux et répondis à Ruby.

-Bien sûr, je ne pouvais pas louper ça !

Bon, elle avait l'air au courant, mais il valait mieux que j'ai la confirmation de Crowley, je ne voudrais pas dire des choses qu'elle pourrait répéter aux Winchester, ça risquerait de tout faire capoter et si elle faisait cela, elle pouvait être sûr que je la torturerais ! Je fis signe à Crowley de s'éloigner un peu, laissant Ruby admirer le spectacle.

-Elle est au courant ? Tu lui as tout dit ? Parce qu'il ne faudrait pas qu'elle nous trahisse, encore ! Imagine de quoi on aurait l'air ? Par contre, j'avais quelques idées de son rôle, elle le dirait aux frères et ça nous avantagerait ! Je ne sais pas si tu penses à la même chose que moi, mais c'est un bon plan pour qu'ils viennent et que Sam devienne enfin le véhicule !

Il fallait vraiment que je monte Crowley contre Ruby. Ce serait tellement amusant de les voir s'entretuer ! Tant qu'ils n'ont pas la mauvaise idée d'essayer de se rebeller contre moi tout irait bien ! Ce serait dommage que je lâche des chiens, je suis sûr qu'ils ont du potentiel, il ne faudrait pas le gâcher en faisant ce genre de bêtise ! Mais ils ne pensent qu'au pouvoir, moi aussi d'ailleurs et c'est bien pour ça qu'il faut que je le garde, Lucifer a confiance en moi, il ne faut pas que je le déçoive.

Je revenus auprès de Ruby en faisant comme si on était amies depuis longtemps. A vrai dire, je n'ai jamais pu la voir et encore moins depuis qu'elle nous a trahi.

-Alors, pourquoi tu es ici ?

C'était vraiment louche, il fallait que Crowley me raconte pourquoi elle était ici et aussi pourquoi elle le sait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 26/03/2012
▬ Messages : 151
▬ Localisation : Partout où tu vas, j'y suis. Je suis quelqu'un de très collant quand je m'y mets, surtout quand il s'agit de t'avoir.


MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Mer 13 Juin - 12:31

    J’espère tout de même qu’elle voit qu’après cela, je lui fais entièrement confiance en lui révélant les plans que j’ai en tête et qui, j’espère vont très bien marcher ! Un ange, une sorcière puis, une proche de Winchester I, quoi de mieux ? Puis de plus, cela pourrait nous apporter beaucoup plus d’avantages que l’on ne peut le croire. Cette sorcière ne veut pratiquer de la magie noire mais ce qu’elle oublie, c’est que cela lui apportera beaucoup d’avantages et surtout cela l’aiderait plus à se défendre que sa petite magie blanche de rien du tout m’enfin, cela ne lui a pas empêché de tuer l’un de nos frères. Ruby me flatte, je ne peux m’empêcher de lui adresser un petit sourire plutôt ravi mais si elle croit que je me jette dans le gueule du loup sans me méfier, elle se trompe au contraire ! Elle devrait connaître mon talent pour me défiler au dernier moment, manipulant mes victimes avec le plus grand soin, sans faille, ni rien du tout. Je me positionne entre le bien et le mal à leur yeux, j’essaye de marchander pour que personne ne remarque en Enfer, ce que je suis entrain de concocter mais ce qu’ils ignorent, c’est que les démons savent très bien ce dont je suis capable, le fait que jamais je ne trahirais les miens, jamais. C’est évident.

    « Ne t’en fait pas pour ça, je suis toujours prudent, tu devrais le savoir. »

    Je décide alors de sortir, l’accompagnant jusqu’au père Winchester même si cela dit, je suis un peu retissant. Qui ne va pas me dire qu’elle ira le dire à n’importe qui ? Semer la zizanie entre nous, entre tous ? Pas que je lui fasse confiance mais je trouve qu’elle est trop proche de Winchester II, trop à mon goût mais qu’elle se méfie, car moi aussi je sais faire des coups bas, elle-même le sait, et mieux vaut ne pas éveiller cette colère en moi. Elle me parle de sa relation avec ce Winchester là, je fronce les sourcils avant de hausser les épaules, tout de même suspicieux.

    « Alors tenons nous loin de Sam Winchester pour le moment, je pense que cela sera plus prudent. Dean va très vite voir que sa ne sent pas très bon, il va le dire à Sam et dans un langage plus moderne, plus familier : nous l’aurons dans les fesses. »

    Même si, parait-il, c’est un peu la guerre entre eux mais mieux vaut ne pas en profiter pour le moment et peut-être élaborer un plan contre, je ne sais pas. Nous arrivons à destination, les cris du père Winchester ne me fait aucun effet, aucun frisson ni rien. A force, on s’y habitue malgré que le cri d’un Winchester, c’est beaucoup plus jouissif que les autres. Elle me parle d’une garce, laquelle ? Je tourne la tête et aperçoit Meg. Oh…ma chère amie. La sienne aussi, sa meilleure amie ! Quelle ironie vraiment le jour où ces deux là s’entendent à merveille, disons que c’est vraiment la fin de tous les temps. Je ne préfère rien dire, seul mon sourire peut être interpréter de différentes manières. Elle me fait signe de m’éloigner, pour venir la rejoindre. Je me demande bien ce qu’elle va encore me dire. Je me frotte un peu la mâchoire m’éloignant alors, me retrouvant en tête à tête avec la jeune démone.


    « Je lui ai effectivement dit. Je la surveille de près ne t’en fait pas pour ça, je sais très bien à quoi m’en tenir. En effet cela serait un bon plan de plus, je ne suis pas sûr que leur papa serait content du fait qu’ils soient les nouveaux chevaliers oh …ce serait un bon plan ! Par contre il ne faudra pas non plus s’appuyer que sur cela. J’essaye un peu de monter tout le monde contre eux, de nous faire des alliés histoire de les déstabiliser un peu, de taper là où ça fait mal, qu’en dis-tu ? »

    J’aurais pu aussi ne rien lui dire mais, Meg c’est Meg. Elle sait tout plus vite que n’importe qui. Lucky Luke ? Ah peut-être. Je lui affiche un très grand sourire, mauvais, tellement mauvais car je suis plutôt fier de faire le mal, de répandre le chaos entre tous alors que nous, on observe, on admire, nous jouissons du malheur des autres, comme nous savons si bien le faire. Nous revenons auprès de Ruby, laissant mes mains dans les poches du pantalon de mon costard, ayant une démarche tel les mafieux, toujours sérieux et mystérieux. Je reste cependant silencieux préférant que Ruby réponde et, si bagarre il y a, bien sûr je me mettrais entre leur rappelant qu’il faut plutôt rester souder au lieu de jouer comme des enfants, à se chamailler comme les frères Winchester puis je vais vers les bourreaux de John, leur faisant signe d’arrêter, l’observant avant de joindre mes mains entre elles, l’observant, plus qu’amoché, fier puis je reviens jusqu’à elles.

    « Vous avez fini de vous mordre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 16/03/2012
▬ Messages : 211
▬ Localisation : Avec Crowley ou dans la planque de Lucifer.


▬ Once upon a time.
ㄨ Tes relations:
ㄨ Disponibilité RP: Toujours partant(e) pour un RP, avec liens ou non.
ㄨ Où en es-tu en ce moment :

MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Sam 16 Juin - 17:11

Où qu’ils soient et quoi qu’ils fassent il falait toujours que cette peste de Meg vienne tout gâcher par sa seule présence. Elle était ce genre de parasite dont vous tenter désespérément de vous débarrasser mais qui aussitôt revient vous pourrir la vie encore plus. Elle devait prendre son pied à regarder le père Winchester sous son plus mauvais jour après ce qu’il lui avait fait il y a de cela quelques années.

Loin d’apprécier le petit signe de tête que celle-ci fit à Crowley, elle apprécia encore moins de voir le démon la rejoindre et converser avec elle tout en faisant comme si Ruby n’était pas là. Elle n’était d’ailleurs pas stupide. Sans aucun doute qu’ils parlaient d’elle et une chose que Crowley devrait savoir ou va apprendre c’est… Que les amis de ses ennemis deviennent ses ennemis à leur tour. Voir Crowley ciré les pompes de Meg la répugnait, il n’avait décidément aucune personnalité. Il n’était rien d’autre qu’un larbin. Le larbin de Lucifer et celui de Crowley.

Déjà remontée par son entrevue avec Crowley et avec ces petites messes basses, la démone sentait que la colère montait en elle, et les mots que lui adressa sa collègue n’y changèrent rien au contraire. Pour qui se prenait-elle pour lui poser des questions de la sorte et pour lui parler ainsi ?! Elle n’était ni son amie ni sa subordonnée, elle ne lui devait rien, ni explications ni quoi que soit.

« La même chose que toi. » Se contenta-t-elle de répondre en conservant au maximum son calme mais en ancrant bien son regard noir dans celui de Meg pour lui montrer qu’elle n’avait ni peur d’elle ni de sa pseudo supériorité qui n’en était pas une d’ailleurs.

Elle tourna la tête vers Crowley quand il leur adressa la parole, elle afficha un sourire narquois et croisa les bras sous sa poitrine avant de répondre d’un ton moqueur et nonchalant.

« Mon pauvre, même tes chiens ne voudraient pas la mordre. Ils risqueraient l’empoisonnement avec une pourriture pareil. »

Même si elle n’avait pas sauté au cou de la démone pour l’étrangler – chose absolument inutile et qui n’aurait eu aucun effet – Ruby n’en restait pas moins extrêmement rancunière et chacune des occasions qui se présenteraient seraient bonnes pour lui lancer quelques piques de son cru qu’elle aura pris le soin de lancer au moment propice. N’attendant pas la réponse de l’autre démone elle approcha du père Winchester qui était comme elle le constata dans un état lamentable. Ce soir il guérira de ses blessures et demain une nouvelle journée de torture recommencera et ainsi de suite. Même à John et à Dean elle n’aurait jamais souhaité ça mais ceci elle se garde bien de le dire afin de ne pas éveiller plus de soupçons parmi ses frères.

« Un tel traitement est-il réellement nécessaire quand on sait qu’on aura besoin de lui en vie et psychologiquement sain pour mettre une secouée à ses fils ? »

_________________

Close your eyes, so many days go by.Easy to find what's wrong, harder to find what's right.I believe in you, I can show you that I can see right through all your empty lies.I won't stay long, in this world so wrong.Say goodbye, as we dance with the devil tonight.Don't you dare look at him in the eye, as we dance with the devil tonight?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


▬ Date d'inscription : 18/05/2012
▬ Messages : 16
▬ Localisation : Chicago


MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg Jeu 28 Juin - 22:59

Elle me répondit aussi froidement que possible, même si elle paraissait extrêmement calme. Je savais très bien qu'elle ne m'aimait absolument pas, surtout parce que j'étais plus puissante qu'elle. Mais ce qu'elle ne comprenait pas, c'est que moi au moins je n'ai pas trahis les démons !
Ce qu'elle répondit à Crowley me fit sourire. Je m'y attendais, c'était prévisible, il fallait qu'elle m'envoie des piques et il fallait qu'elle attende le retour.

Alors comme ça des chiens ne voudraient pas me mordre ? Une pourriture ? Surement moins qu'elle !
J'attendis un peu, voyant qu'elle allait voir le père Winchester. Cela ne servait à rien que je lui réponde tout de suite, elle ferait comme si elle ne l'avait pas entendu. Par contre, je filtrerais un par un tous ces mots et je n'hésiterais pas à lui rappeler qu'elle n'est qu'une traitresse qui ne devrait pas encore être là mais qui devrait être morte !

Je me tournai vers Crowley pour enfin lui répondre.

- Et bien ... Pas encore, pas temps que l'autre arrêtera de dire tout ce que l'on fait à nos ennemis ...

Je n'étais pas dupe, pas du tout ! Elle pouvait dire tout ce qu'elle voulait, dire qu'elle ne nous trahissait plus, mais je savais très bien que c'était faux, on ne se passe pas de choses comme ça aussi facilement. Elle avait pris l'habitude, elle ne la quittera pas maintenant.

Je me retournai vers Ruby qui était en train de regarder la torture de John. Voulait elle le protéger ou bien elle agissait pour notre bien et pour que l'on réussisse ce plan ? Une autre question sans réponses mais on la découvrira bientôt, très bientôt.

- Ce n'est pas faux, mais n'oublie pas qu'il ne lâche pas comme ça, il est résistant, très résistant et on peut le faire souffrir encore quelques jours ! Et puis, on peut déjà commencer à l'énervé un peu, à lui parler du plan de ses fils pour qu'il s'énerve et pour qu'il les résonne ? ...


Personnellement, je n'allais pas laisser le père Winchester s'en tirer aussi facilement, il allait passer un séjour très agréable en enfer et même si Ruby s'opposait à mon idée je n'avais pas besoin d'elle pour le faire. Elle ne valait plus rien maintenant, elle n'avait aucunes décisions à prendre, aucune autorité sur personnes.
Je commençais à tourner en rond, à m'ennuyer. Je ne me trouvais pas en très bonne compagnie et la seule distraction que j'avais été ce Winchester.Je faisais les cent pas en attendant que quelqu'un propose quelque chose ou au moins parle, ou bien qu'ils s'en aille pour que je puisse partir à mon tour. Je n'allais pas laisser les deux petits démons qui sont, je suis sûr, contre moi puisque je suis plus puissante qu'eux car ils seraient près à faire une bêtise même si Crowley n'est pas comme ça. Mais l'autre garce pourrait très bien le résonner et lui faire abandonner le plan ou quelque chose comme ça. Il faudra donc que je reste ici pour les surveiller et en même temps accentuer légèrement la torture du père pour que notre plan soit prêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg

Revenir en haut Aller en bas
 

N'aurais-tu pas quelque chose à me dire Lucky? Feat Crowley & Meg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Corbeille-